Espace utilisé par les sauvegardes avec Barman et pgBackrest

Les utilisateurs n'aiment pas perdre de données
Répondre
Phil
Administrateur du site
Messages : 244
Enregistré le : mar. 1 sept. 2015 00:38
Localisation : France
Contact :

Espace utilisé par les sauvegardes avec Barman et pgBackrest

Message par Phil » mer. 18 sept. 2019 11:39

Merci à Bruno pour sa question :

"Avec Barman, nous avions un facteur 2.5 entre la taille des bases et les backups (2 sauvegardes + les WAL archivés). Nous utilisions une recovery window de 5 jours et nous faisions une sauvegarde hebdo le dimanche. Il y avait donc maximum 2 sauvegardes en ligne car la sauvegarde la plus ancienne était éliminée avant que la sauvegarde suivante passe, 1 seule sauvegarde en ligne le samedi et dimanche.
Nous passons à pgBackRest avec une sauvegarde le mercredi et une sauvegarde le dimanche mais l'expiration des backups ne peut pas être gérée par les recovery windows, seulement avec la redondance. L'outil peut compresser mais nous ne comptons pas utiliser cette possibilité car elle gêne le robot de sauvegarde. Comment faire pour garder 2.5 pour le facteur entre la taille des bases et les backups ? Si nous mettons la redondance à 1, les WAL archivés peuvent être supprimés avant qu'ils soient remontés par le robot et si nous mettons à 2 nous avons un facteur de 3.5 au lieu de 2.5."


Réponse :

Il serait possible d'envoyer les WAL archivés sur un espace soumis à d'autres règles de rétention mais il est aussi possible de tout faire avec pgBackRest même sans les recovery windows. Il est possible de fixer la redondance à 2 lorsqu'elle est utilisée avec la commande "backup". L'expiration implicite ne supprimera donc pas la sauvegarde précédente. Il faudra donc utiliser plus tard la commande "expire" avec une redondance de 1 APRÈS que le robot soit passé ramasser les WAL archivés produits entre les 2 sauvegardes. Cela vous permettra d'avoir un facteur 2.5 entre la taille des bases et l'espace de sauvegarde (stanza dans le vocabulaire pgBackRest) sans risquer de trous dans les séquence des WAL archivés remontés via les librairies virtuelles.
Cdlt. Phil - pgphil.ovh

Répondre